Ateliers et rites, Conférences

Activisme sacré

Comment joindre action sociale et pratique spirituelle ?

Sans enracinement spirituel, les activistes sociaux se brûlent, reproduisent les structures du monde qu’ils veulent détruire et deviennent cyniques. Sans retour dans le « Service », à quelque chose de plus grand que soi (le “Me-Myself–and-I “), les démarches personnelles et spirituelles se font en circuit fermé, deviennent élitistes et sont récupérées par l’ego ou une certaine forme d’idéalisme stérile. Et si le véritable changement passait par l’union de ces deux forces complémentaires ?