Ateliers et rites, Conférences

Le goût de vivre, le goût de mourir

Jeunes et rites de passage

Dans le monde tribal, on croit que tous les enfants demandent à naître deux fois. La première du ventre de la mère. La deuxième de façon symbolique : ils meurent à leur enfance et renaissent comme adultes initiés au mystère de la vie. Qui suis-je ? Qu’est-ce que je viens faire sur cette planète ? Pour accompagner nos jeunes dans leur quête de sens et de sacré, quel écho offrons-nous à ce cri de l’âme qui précède la transformation en adultes responsables ? De nombreux chercheurs croient que la violence, les dépendances, la vitesse au volant et les défis extrêmes sont des tentatives ratées d’auto-initiation, une réponse inconsciente mais directe à l’incapacité dans notre culture de marquer le passage de l’adolescence à la vie adulte. Qu’est ce qu’un rite de passage ? Quelles en sont les étapes et les effets ? En quoi peut-il soutenir une démarche d’encadrement psychologique auprès des jeunes ? Comment réintégrer les rites de passage dans nos sociétés de masse ? Le rite de passage est-il une réponse au cul de sac des jeunes en difficulté ?