Ateliers et rites, Psychologie Sacrée

Initiation à la psychologie sacrée

La grande faim ou l’art de fabriquer de l’âme*

La psychologie sacrée nous montre une autre façon d’aborder le monde de la psyché; une façon chantante, dansante, poétique, qui nous amène à respirer plus large et à sentir la vie dans toutes nos cellules. Elle postule que nous sommes beaucoup plus vastes que notre histoire personnelle et que nous avons accès à plusieurs niveaux de conscience. Dans cet atelier, nous explorons les mythes, les archétypes et les symboles comme autant de portes d’entrée vers ces royaumes différenciés de la conscience. Nous déployons également le mythe personnel qui sous-tend et dirige nos vies et nous créons, à la façon des Anciens, un fabuleux théâtre mythique. Danses, chants, rythmes, silence et Grande Imagination sont au service de ce réenchantement.

Lors de ce week-end, on explore donc le travail rituel dans une perspective élargie : le festif, le sacré, la célébration, la présence et l’élargissement de la conscience.  On apprend à remythologiser nos vies et on y entame le travail de réenchantement propre à HO. À la fois festif, sacré, intellectuel et hautement expérientiel !

* L’expression «la grande faim» vient des anciens Bushmen qui faisaient chaque année, une danse de la Grande Faim à base de tremblements et de vibrations. Pour eux, cette danse était faite par les hommes mais aussi par les étoiles, les arbres, les animaux, bref par tout l’univers qui tremblait du désir de ressentir la vie et d’en jouir. Pour nous, cette  Grande Faim est, par extension, la faim qui nous tenaille en Occident et qu’on met dans le fourre-tout « quête de sens ».