Ateliers et rites, Rites divers

L’ombre du guérisseur

Le pouvoir de l’amour et l’amour du pouvoir

Être intervenant de groupe, quel beau métier ! Quel travail privilégié de nous pencher avec compassion sur les participants, de les aider à guérir et de transmettre la flamme. Quelle belle planque aussi si nous n’avons pas cuit toutes nos graines, ni terminé la guérison de nos blessures.

Avec humour, amour, générosité et humilité nous allons mettre à jour les motifs cachés qui souvent sous-tendent nos interventions, et notre choix de métier, non dans le but de débusquer ou d’accuser mais dans le but de reconnaître, grignoter et absorber notre humanité, incluant nos ombres, et les motifs sous-jacents qui font que nous sommes leaders de groupe. Ce travail vigoureux a pour but de faire de nos parties fragiles, de nos ombres, des alliés pouvant servir notre travail et à continuer notre propre déploiement comme êtres humains puisque nous sommes aussi dans ce métier pour devenir UN et grandir. Personne ne se prend au sérieux ici et personne n’est à l’abri. Le modèle de sainteté (perfection) est démystifié à travers différentes étapes de réappropriation. Le chemin alchimique de transformation de l’ombre s’opère et permet d’intégrer les parties plus fragiles de soi. Nous travaillerons entre autres sur le besoin insatiable d’être aimé et reconnu, la projection, le besoin de contrôle, l’arrogance, le besoin de manipuler, la compétition, la culpabilité thérapeutique, et l’amour du pouvoir propre à toute forme de leadership et à vrai dire, à toute forme de vie en société. Lucidité et bienveillance sont au rendez-vous !