À venir

12 au 21 juillet 2019
Saint-Michel-des-Saints
1400 $
taxes et hébergement en sus

Quêtes de vision, Voyages

Quête de vision sur les îles

Les majestueux paysages canadiens comme miroir

  « Hanblecheya signifie « pleurer pour une vision ». Cela veut dire partir en Quête de vision tout seul dans la montagne, peut-être s’écrouler sur un rocher et rester là sans manger pendant quatre jours et quatre nuits en priant pour une réponse des esprits. (…) Pour avoir la vision, vous devez vous donner complètement. C’est presque comme mourir sauf que vous revenez. C’est une des choses les plus difficiles qu’un homme puisse expérimenter. Mon père me dit un jour : pleurer pour une vision est la soif d’un rêve qui vient d’ailleurs. La vision, le temps qu’elle dure, fait de vous plus qu’un homme. Si tu n’as jamais eu de vision tu n’es rien… Voici ce que disait mon père… » Archie Lama Deer La Quête de vision est un puissant rite de passage autochtone où vous partez seul au cœur des canyons pour recevoir les enseignements de la nature sauvage. C’est un rite de passage magnifiquement abouti, qui vous permet de tout arrêter, de vous retirer, de faire le point et de marquer la transition entre deux cycles de vie. Venez vivre cette merveilleuse occasion de vous ouvrir à la dimension poétique du monde et à une expérience intérieure puissante et transformatrice. Au Québec, la Quête de vision a lieu dans une magnifique réserve faunique, un oasis naturel bordé de plages sablonneuses et parsemé de vingt-sept îles sauvages de dimensions différentes. Chaque participant choisit son île où, le temps venu, on le dépose en canot. Une expérience inoubliable de solitude contemplative : premiers rayons de soleil glissant sur la brume matinale au milieu des huards et des loutres ; chorale de coyotes sous la voûte étoilée ; odeur musquée de la brise se faufilant à travers la végétation touffue de la forêt boréale. La paix dedans comme dehors.

« Avez-vous la patience d’attendre que la boue se dépose au fond de l’eau et que l’eau de l’étang devienne claire à nouveau ? Avez-vous le courage de rester immobile jusqu’à ce que l’action juste émerge d’elle-même ? »
Lao Tseu